Extension Sidemount pour baudrier spéléo

Stanislas Francfort

12/11/2013

Version pdf

L’extension Sidemount pour baudrier spéléo de face, équipé avec un bi 10 litres acier, et une configuration fond de trou complète

L’extension Sidemount pour baudrier spéléo de face, équipé avec un bi 10 litres acier, et une configuration fond de trou complète

Pour toute question concernant cette extension Sidemount pour baudrier spéléo, toute suggestion, ou si vous avez besoin de conseil pour le fabriquer n’hésitez pas à me contacter.

1. Pourquoi cette extension Sidemount

J’ai conçu ce harnais de plongée en extension Sidemount pour baudrier spéléo à l’occasion d’une expédition à l’étranger. J’avais besoin d’un harnais de plongée à utiliser en fond de trou, et je me suis retrouvé face à un grand nombre de configurations possibles en plongée souterraine (bi dorsal, sidemount, à l’anglaise, etc.). Devant la diversité des baudriers ou harnais disponibles, je me suis aperçu qu’aucun d’entre eux ne me convenait parfaitement.
Soit le prix était excessif, soit le poids, soit l’encombrement.

Tout d’abord, ce dont j’étais sûr, c’est que j’avais besoin d’une configuration sidemount pour les raisons suivantes :

  • configuration pratique en siphons étroits

  • facilité à s’équiper en fond de trou

  • accès aux robinets

Parmi les baudriers sidemount disponibles, le baudrier Ultimate de Santiago Pintado m’a séduit par sa simplicité et la possibilité de le construire sans couture, les gros anneaux D permettant d’accrocher les bouteilles facilement.

L’extension Sidemount est inspiré; du baudrier sidemount Ultimate, avec quelques modifications. Notamment, il tire avantage qu’en plongée fond de trou, je garde systématiquement mon baudrier spéléo, ainsi qu’en inter-siphon et post-siphon ; de cette façon, l’extension Sidemount vient se fixer sur le baudrier spéléo.

Les modifications :

  • Moins de pièces, un harnais Sidemount encore plus simple

  • Utilisation du baudrier spéléo. L’extension Sidemount se fixe à la sangle dorsale du baudrier spéléo ainsi qu’à l’attache du MAVC. Ceci le rend extrêmement solidaire du corps et des mouvements

  • Disparition de la sangle qui broie les douilles entre les jambes. Ceci est une des améliorations principales de cette extension Sidemount. Il offre ainsi une souplesse d’utilisation, et un confort amélioré.

  • Pas de ceinture venant se fermer sur le ventre, pour plus de confort

  • les bretelles ne coulissent pas, rendant les bouteilles encore plus solidaires du corps, c’est à dire plus pratique en post-siphon/inter-siphon, ainsi que lors de passage d’étroitures en siphon.

  • les élastiques pour retenir les bouteilles au plus près du corps ne coulissent pas non plus.

Et il reste sans couture comme le baudrier Ultimate, ce qui le rend facile à construire par soi-même (pour ceux qui ne possèdent pas de machine à coudre capable de coudre des sangles).

Nous voila donc avec une extension Sidemount pour baudrier spéléo formant un ensemble compact, léger, robuste, confortable, ne broyant pas les douilles, facile à construire car sans couture (pour pas cher).

Pour une description du baudrier Ultimate, d’autres types de baudrier, ainsi qu’une petite histoire comparative des baudriers, vous pouvez trouver votre bonheur sur le site http://www.plongeesout.com/

2. Description de l’extension Sidemount pour baudrier spéléo

L’extension Sidemount de face

L’extension Sidemount de face

L’extension Sidemount de dos

L’extension Sidemount de dos

Comme on peut le voir sur les deux photos ci-dessus, l’extension Sidemount est minimaliste.
Il est constitué de quatre éléments principaux :

  1. Une paire de bretelles équipées d’anneaux pour porter les bouteilles.

  2. La paire de bretelles est doublée par une paire d’élastiques permettant de garder les robinets de bouteilles au plus près du corps, plaqués sous les bras, à l’abri des chocs, et des emmêlements dans le fil d’ariane.

  3. Une ceinture faisant le tour des hanches pour s’accrocher aux boucles du MAVC à l’avant. Cette ceinture est équipée d’une deuxième paire d’anneaux qui permet d’accrocher les bouteilles à l’arrière. La ceinture est accrochée aux boucles du MAVC par une paire de mousquetons. Je préfère les mousquetons Ange S qui présentent l’avantage d’être très légers, et de se manipuler facilement avec des gants et les mains gelées (pas de bitoniau qui s’accroche où on ne le souhaite pas lorsqu’on essaie de le mettre ou de l’enlever…).

  4. Un mousqueton situé à l’arrière, et fixant l’extension Sidemount à la dorsale du baudrier spéléo (je préfère un mousqueton Ange S ici aussi pour la même raison)

L’anneau de bretelles

L’anneau de bretelles

L’’élastique

L’’élastique

L’anneau dorsal et ses sangles

L’anneau dorsal et ses sangles

L’accroche au MAVC 1

L’accroche au MAVC 1

L’accroche au MAVC 2

L’accroche au MAVC 2

Bretelles solidarisées avec la dorsale

Bretelles solidarisées avec la dorsale

3. Construire l’extension Sidemount par vous même

L’extension Sidemount pour baudrier spéléo est facile à construire car il ne comporte pas de couture. Les pièces le constituant étant peu nombreuses, il est possible de le construire pour un prix défiant toute concurrence.

Voici la liste du matériel dont vous allez avoir besoin :

  • 6 anneaux en D demi-rond inox (pour les bouteilles)

    • 2 pour accrocher les bouteilles sur les épaules

    • 2 pour accrocher les bouteilles dans le dos

    • 2 pour accrocher l’extension Sidemount au baudrier spéléo

  • un anneau delta inox (au milieu du dos)

  • 8 passants double en V inox

    • 1 à chaque anneau en D

    • 3 au niveau de l’anneau delta

    • 1 dans le bas du dos

  • 3 mousquetons (je préfère les Ange S)

  • 2 mousquetons de type Touret 10 inox (pour accrocher les élastiques aux anneaux D sur les épaules)

  • de la sangle de 40mm de large (certain peuvent préférer de la 50mm pour plus de confort au niveau des épaules)

  • du câble élastique de 4mm (certains peuvent préférer le 5mm). Celui-ci doit être robuste

  • un couteau et un briquet pour couper sangle et élastique

  • c’est tout…

Tout ceci représente un total approximatif de 30 euros pour les 3 mousquetons Ange S, et 30 euros pour le reste.

Pour la façon de passer les sangles dans les passants, en regardant attentivement les photos vous devriez pouvoir retrouver la façon de faire. Méfiez vous de cette étape, car il doit être désagréable (voire dangereux) de voir son harnais Sidemount coulisser et se désolidariser en pleine plongée…

Pour nouer les câbles élastiques, un nœud de double pêcheur bien serré suffit amplement.

L’extension Sidemount dépliée

L’extension Sidemount dépliée

Anneau D sur l’épaule (photo)

Anneau D sur l’épaule (photo)

Anneau D sur l’épaule (schéma)

Anneau D sur l’épaule (schéma)

Mousqueton au niveau du MAVC (photo)

Mousqueton au niveau du MAVC (photo)

Mousqueton au niveau du MAVC (schéma)

Mousqueton au niveau du MAVC (schéma)

Entre les épaules (photo)

Entre les épaules (photo)

Entre les épaules (schéma)

Entre les épaules (schéma)

Au bas du dos (photo)

Au bas du dos (photo)

Au bas du dos (schéma)

Au bas du dos (schéma)

4. Enfiler l’extension Sidemount et accrocher les bouteilles

Enfiler l’extension Sidemount en passant les bras dans les bretelles. Accrocher le mousqueton arrière à la sangle dorsale du baudrier spéléo, puis accrocher les deux autres mousquetons sur les boucles prévues pour le MAVC.
Prendre garde à tourner le doigt du mousqueton vers soit, afin d’éviter le risque que le fil d’ariane (ou autre sangle, cordelette…) ne vienne se prendre dedans.

Pour accrocher les bouteilles à l’extension Sidemount, il faut tout d’abords solidariser deux mousquetons sur chaque bouteille (ici aussi je préfère les Ange S). Un mousqueton au niveau du robinet, grâce à une cordelette, et un autre au bas de la bouteille, sur un anneau passé dans une sangle qui elle-même fait le tour de la bouteille.
Il suffit alors d’accrocher chacun des mousquetons aux anneaux D de l’extension Sidemount.

Terminer en faisant le tour des robinets des bouteilles avec les élastiques.

Les autres passant du baudrier spéléo restant libres pour accrocher du matériel.

L’anneau de bretelle

L’anneau de bretelle

L’élastique

L’élastique

Modifications possibles :

  • passer des plombs dans les sangles de l’extension Sidemount

  • accrocher d’autres anneaux D sur l’extension Sidemount, pour plus de matériel, des bouteilles relais, etc.

  • utiliser une bouée BCD. Préférer dans ce cas une bouée dorsale (il y a de la place dans le dos), ou une Fenzy. La stab enveloppante devient gênante avec les bouteilles positionnées sous les bras

L’auteur, en utilisation réelle, prêt à passer un kit en post-siphon.

L’auteur, en utilisation réelle, prêt à passer un kit en post-siphon.

Remerciements : toutes les photos de ce document sont de Véro, Jean-Baptiste Massuelles “Juan” et Eric Madeleine.